Virus, vers et trojans : connaissez votre ennemi.

Il existe de subtiles mais importantes différences entre ces pestes informatiques.

Les virus informatiques ont une histoire fascinante : plutôt que des outils de fraudes, ils constituaient anciennement un « hobby » avec lequel les étudiants en programmation se faisaient les dents et étaient souvent la création de chercheurs universitaires plutôt que de « black-hat hackers ». 

Les « black-hat hackers » sont les criminels là où les « white-hats » hackers sont les professionnels qui vous défendent contre ces menaces et tentent de rester toujours un pas en avant des néfastes « hackers ».

Petite leçon de typologie.

Un virus informatique est un programme malicieux, souvent ajouté à un autre programme bénin qui se répand d’un ordinateur à l’autre, infectant tous les points de contact sur son passage. 

La plupart des virus sont contenus dans des « fichiers exécutables » et requièrent donc une intervention humaine pour s’exécuter : ouvrir une pièce jointe ou faire « rouler » un programme malicieux sur son poste. 

Un humain doit être présent dans la chaîne de transmission, même si son rôle se limite souvent à transférer un courriel qui contient une pièce jointe malicieuse.

Un ver est similaire à un virus, mais a la capacité de voyager entre les ordinateurs sans l’aide de personne. Le ver utilise les systèmes de transfert d’information déjà présents dans votre système d’exploitation et dans d’autres applications pour se propager lui-même.

Cette caractéristique rend le ver redoutable, car un seul poste infecté peut envoyer des centaines ou des milliers de copies du ver à d’autres postes, qui le transmettront à leur tour automatiquement.

Cette progression exponentielle, si elle n’est pas stoppée, peut faire ralentir ou même paralyser des serveurs ou des réseaux complets. Les pares-feux et des postes informatiques et serveurs à jour sont essentiels pour lutter contre cette menace.

Les trojans, comme le cheval de bois historique auquel le terme fait référence, ne sont pas nécessairement malicieux en soi, mais ouvrent une porte, une « back-door » à votre ordinateur ou à votre réseau. 
Cette porte sera utilisée plus tard à des fins néfastes pour recueillir vos informations personnelles, vos mots de passe ou installer à votre insu un rançongiciel.

Un ver historique.

Le ver « I love you » a capitalisé sur les désirs humains d’affection et d’amour avec un courriel dont le titre était simplement « ILOVEYOU ». Une fois ouvert, le ver s’envoyait ensuite lui-même à tous les contacts Outlook. Il infecta plus de 10 millions de systèmes Windows en 2004 et causa des millions de dollars de dommage à l’époque.

Protégez-vous et votre entreprise contre les virus, vers et trojans car n’oublions pas : la prévention à bien meilleur goût !

 

MOFCO offre des services TI gérés & infonuagiques. Nous pouvons vous aider à mettre en place un environnement de travail collaboratif et sécuritaire. Contactez-nous au 514-312-3100.